Ce projet de la petite enfance place l'enfant et ses besoins de développement au centre de sa démarche pédagogique, et prend comme repères la vie et les lois du vivant.

 

 

Un rythme respectueux

 

Dans l'année, c'est le cycle des saisons qui donne les thèmes à vivre (histoires, comptines, repas, fêtes).

Dans la semaine, les journées se déroulent suivant une cadence régulière et répétitive (activité particulière).

La journée elle-même est rythmée sur un principe de respiration (inspiration = activités guidées, expiration = jeu libre).

 

En plus d’apprendre par imitation de l’adulte, l’enfant apprend à travers la répétition.

 

Des compétences à cultiver

 

Une grande place est laissée au mouvement et à toute expérience sensorielle.

 

Nous cultivons ainsi différents champs du développement émotionnel, moteur, social, créatif :

Les enfants sont en lien direct avec les cycles de la nature et apprennent à respecter le vivant.

Le mobilier et le matériel, en matières naturelles, contribuent à stimuler le sens du beau et de la qualité.

L'organisation de l'espace permet de développer leur autonomie : ils savent où chercher et ranger le matériel.

L'art est fortement développé dès le jardin d'enfants : une grande place est accordée à l'imagination et la créativité.

les activités de la semaine stimulent la psychomotricité fine, la volonté et le faire et vivre-ensemble.

Les chants, les rondes, les contes, les jeux de doigts nourrissent l’enfant sur le plan psychique et cultivent l’harmonie, le langage et la mémoire.

Les temps de jeu libre : l’enfant a besoin d’action, de spontanéité C'est une activité fondamentale où il expérimente le lien social et humain et développe une de ses facultés essentielles: l’imagination créative

 

Toutes ces activités, essentiellement manuelles, donnent à l'enfant la sensation d'être « capable » et procurent une profonde satisfaction, confiance et estime de soi.

 

La vie du groupe

* Des enfants accompagnés

Les enfants sont accompagnés sur le plan relationnel et émotionnel. Tout en leur apportant un cadre sécurisant et des relations de confiance, l'éducatrice les accueille dans leurs élans émotionnels et physiques.

Cette école est multi-âge : ce concept favorise la socialisation et le développement de la tolérance.

Indépendamment de leur âge ou de leur sexe, les activités sont les mêmes pour tous les enfants, l'éducatrice est attentive à ne pas les enfermer dans leur genre.

* Des pédagogues formés

Le fil conducteur de l'éducatrice c'est d'enseigner en donnant l'exemple.

La pédagogue est formée à la communication non-violente et à la psychologie de l'enfant. Elle cherche à créer une relation bienveillante avec l'enfant: attentive à l'individualité de chacun, elle accueille sans a priori.

La différence est respectée, voire cultivée. Jugements et étiquettes n'ont plus raison d'être: il y a de la place pour tous et tous sont capables.

* Des parents impliqués

Le projet ne peut exister que par l'implication des parents, et le jardin d'enfants se révèle :

* participatif: tout un chacun participe au bon fonctionnement de l'école.

* coopératif: les parents œuvrent ensemble, avec les possibilités de chacun, donnant ainsi l'exemple.

* festif: grands et petits préparent ensemble les fêtes, points forts au cours de l'année.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now